L’EPIDE (Établissement pour l’insertion dans l’emploi) est un établissement public, présent dans toute la France. Ce dispositif gratuit et rémunéré accueille, en internat, des jeunes de 17 à 25 ans pendant environ 8 mois. L’EPIDE accepte en priorité les jeunes qui ont au maximum un CAP ou un BEP. Il les aide à trouver leur voie professionnelle. Les jeunes, volontaires, apprennent à rédiger un CV, une lettre de motivation, à contacter les entreprises. Ils sont suivis par un chargé d’insertion professionnelle qui les accompagne pour trouver leur futur emploi, mais aussi par des formateurs qui donnent des cours adaptés aux métiers intéressent ces jeunes. C’est dans le cadre de cet enseignement que l’Epide implanté à Brétigny-sur-Orge (91), a pris contact avec Planète Sciences.

Après avoir effectué une formation d’une quarantaine d’heures au sein de l’Espace des Sciences Plascilab, les jeunes apprentis ont acquis des connaissances techniques et sur le numérique qui leur ont permis de réaliser un robot filoguidé et de participer à la Finale de France Junior qui s’est déroulée en mai à la-Roche-sur-Yon. Leur équipe, les Axolotls, a remporté le Prix du Fair-play.

A leur retour à Brétigny-sur-Orge, ils ont visité trois fablabs partenaires, membres du Réseau des Fablabs de Grand Paris Sud : le SénartLab de l’Icam, le Fablab ETOILE de Télécom Sud Paris/Institut Mines-Télécom Business School, et le Shaker du Genopole.

Avec la réalisation de leur robot filoguidé et ces visites leur ayant permis de rencontrer des techniciens et des ingénieurs de ce secteur en plein développement, les jeunes ont, pendant plusieurs mois, découvert et expérimenté l’univers du numérique et acquis des compétences techniques et professionnelles.

Pour valoriser ce travail, Planète Sciences et le Centre EPIDE ont organisé le 3 juin un temps consacré au projet et aux trois jeunes « Makers ». En présence de personnalités des Collectivités territoriales , du Vice-Président de Planète Sciences et de 170 jeunes et 50 encadrants, le directeur de l’Epide leur a remis un diplôme et certification. Ce projet est soutenu par la Fondation Orange et Thales Solidarity. Dans son intervention, le représentant de la Fondation a rappelé son engagement social et solidaire, ainsi que l’importance de ce type d’action pour l’émancipation des jeunes.

Avant la clôture de la cérémonie, un « Passeport Makers » a été remis à chaque jeune volontaire. Celui-ci retrace le parcours effectué mais aussi et surtout les compétences acquises, à la fois en termes de savoir-faire et de savoir-être.

A l’issue de cet événement, une convention a été signée entre l’association et le Centre EPIDE, elle permettra de renouveler cette action.