F.4.a. Support de balise embarquée

Discussion à propos de la version BETA du règlement 2019 - Applicables en 2019 pour tous les concours EurobotOPEN et EurobotOPEN Junior
Discussion about 2019 beta rules - For all EurobotOPEN and EurobotOPEN Junior contests.
Locked
User avatar
romain_cvra
PMI
Posts: 1235
Joined: Sat 30 Jun 2007, 16:17
Location: suisse
Contact:

F.4.a. Support de balise embarquée

Post by romain_cvra » Thu 27 Sep 2018, 14:09

Règlement chapitre F.4.a. p.21
Support de balise embarquée
Afin de faciliter le repérage des robots sur le terrain, les robots doivent intégrer un support de balise embarqué afin d’accueillir la balise de l’équipe adverse.
Ce support devra, à tout moment, respecter les points suivants :
•être opaque et plein
Opaque seule, pour un matériau, ne veut toujours rien dire... :D
Surtout dans ce cas, car les robots n'utilise pas seulement les longueurs d'onde du visible (exemple les capteurs optiques infrarouge, ultrasons, etc...)
Le minimum c'est de préciser les longueur d'onde ou cela doit être opaque.

Je vois difficilement comment faire un support de balise embarqué plein et y mettre des capteur... :D
Plein -> Qui contient toute la quantité possible.
Plein, c'est l'inverse de creux et donc sans vide...
Il doit surement avoir une erreur ?

On en a déjà un peu discuté l'année passé... mais on a pas eu d'explication... :-?
Je comprend toujours pas pourquoi de grosse restriction (dont technologique) sont mise sur la partie balise embarquée alors qu'il y a justement une zone au dessus dediée a la détection de l'adversaire. Ces restrictions impliques malheureusement qu'il est beaucoup plus difficile de détecter l'adversaire de manière fiable!
S'il vous plais, pourrait on avoir une explication concret ? :D

A+
Site web : http://www.cvra.ch.
Le code source : GitHub
Visualisation CAO 3D de nos robots : GrabCAD

User avatar
Nirgal
Posts: 271
Joined: Mon 25 Oct 2010, 20:05
Contact:

Re: F.4.a. Support de balise embarquée

Post by Nirgal » Thu 27 Sep 2018, 15:28

Bonjour,

Je ne peux qu'appuyer ces remarques qui comme tu le dis ont déjà pu être relevées l'an dernier.

Parmi les meilleurs systèmes de détection adverse qui ont fait leur preuve, une bonne majorité d'entre eux sont par nature incompatibles avec ce point du règlement.

Il semble évident qu'un mât constitué d'une unique tige filetée de 5mm est à proscrire... mais il existe des compromis, qui permettent à la fois d'être détectables, et à la fois de favoriser des solutions technologiques multiples de de qualité.

Pour avoir pas mal réfléchi au sujet, je continue de croire que le meilleur compromis selon moi serait qch du style :
- à toute hauteur, et de tout angle de vue, le mât balise doit être au moins un segment continu de 40mm (opaque aux lumières visibles + IR)

Le conseil de privilégier des robots avec des coques 'bien remplies' va de pair.
Toutes les solutions technos qui ne permettent pas de voir de "choses si fines" devraient à mon sens plutôt cibler le robot lui-même, plutôt que son mât... ou bien la balise embarquée !
Le fait de dédier ce mat plutôt à des capteurs qu'au fait de pouvoir être vu est assez naturel.

Une alternative qui pourrait être creusée :
-> De la même façon que le support balise est facultatif, (et présente un risque de forfait si l'équipe adverse en a besoin), le respect de ce point du règlement pourrait dépendre de sa nécessité pour l'équipe.
Mais je reconnais que cela présente une certaine complexité.

Nous constatons en effet que 95% des équipes n'ont absolument pas besoin que le mat adverse soit ainsi fait :
- les capteurs de distance US visent plus efficacement le corps du robot
- les lidars peuvent se contenter d'un mat de 20mm
- les transmissions IR ou US avec balise embarquée sont indépendantes du mat
- les solutions tournantes à télémètre à diode ou laser peuvent cibler la balise embarquée (certes, en assumant un évitement pas trop lointain)

J'ai bien conscience que je risque d'attirer les foudres de grands discours passionnants, mais ce point du règlement est sans doute perfectible.
Nirgal
Robot-ESEO

User avatar
nadar breicq
Posts: 383
Joined: Fri 07 Mar 2008, 09:49
Location: Amiens
Contact:

Re: F.4.a. Support de balise embarquée

Post by nadar breicq » Thu 04 Oct 2018, 22:47

Nirgal wrote:
Thu 27 Sep 2018, 15:28
[...]
Nous constatons en effet que 95% des équipes n'ont absolument pas besoin que le mat adverse soit ainsi fait :
- les capteurs de distance US visent plus efficacement le corps du robot
- les lidars peuvent se contenter d'un mat de 20mm
- les transmissions IR ou US avec balise embarquée sont indépendantes du mat
- les solutions tournantes à télémètre à diode ou laser peuvent cibler la balise embarquée (certes, en assumant un évitement pas trop lointain)

J'ai bien conscience que je risque d'attirer les foudres de grands discours passionnants, mais ce point du règlement est sans doute perfectible.
Je suis plutôt d'accord avec cette analyse. Je comprend l'idée de la modification du règlement, Mais je trouve que ça restreint pas mal de solution techniques notamment les équipes utilisants des systèmes tournants.

Et j'aime bien ta proposition :
Nirgal wrote:
Thu 27 Sep 2018, 15:28
[...]
- à toute hauteur, et de tout angle de vue, le mât balise doit être au moins un segment continu de 40mm (opaque aux lumières visibles + IR)
Ca permet d'être suffisamment ouverts à des solutions technologique interessantes, et de ne pas forcément contraindre le mat à un dispositif cylindrique, tout en évitant le risque du mat en tige fileté.
Participez aux Joutes de robotique 2020 ! :wink:
Membre de l'équipe Les Karibous [2013][2014][2015][2016][2017][2018][2019][2020]
Vainqueur de la Makerfight 2019
FabManager du FabLab La Machinerie d'Amiens
Membre du club Valrobotik de Valenciennes [2009 - 2012]

User avatar
Refereeing referent
PMI
Posts: 911
Joined: Thu 23 Oct 2008, 10:10

Re: F.4.a. Support de balise embarquée

Post by Refereeing referent » Sun 07 Oct 2018, 10:47

romain_cvra wrote:
Thu 27 Sep 2018, 14:09
Opaque seule, pour un matériau, ne veut toujours rien dire... :D
Surtout dans ce cas, car les robots n'utilise pas seulement les longueurs d'onde du visible (exemple les capteurs optiques infrarouge, ultrasons, etc...)
Le minimum c'est de préciser les longueur d'onde ou cela doit être opaque.
Bonjour Romain,

Merci pour cette remarque ! Le report de cette information (qui était présente dans l'erratum du règlement 2018) n'a pas été effectué.
« Et nous précisons la notion d’opacité : c’est une matière capable d'intercepter la lumière au moins dans le spectre visible. Nous vous recommandons néanmoins fortement qu'elle soit opaque également pour l'infrarouge. »
Référent de la commission arbitrage Eurobot / Bénévole Planète Sciences
Eurobot Refereeing Committee Referent / Planete Sciences volunteer

Locked