Float Lift & Fly Contest

F.A.Q

Quelques précisions concernant le règlement du Float, Lift & FLy Contest :

Quelles seront les caractéristiques du mât d’amarrage ?

Le mât sera fourni à chaque équipe le jour de la finale. Il mesurera 1.5 mètres et sera probablement en bois. Le système d’attache se fera via un feuillard magnétique à coller sur le ballon et un aimant débrayable sur le mât. Le feuillard sera fourni aux équipes en même temps que l’enveloppe et les ballasts.

Quelles seront les dimensions des portes que le dirigeable devra franchir lors du parcours ?

Les portes seront composées de deux tubes de 6 mètres de hauteur, éloignés de 4 mètres.

A quelle hauteur doit se trouver le dirigeable ?

Lors de la préhension et de la dépose des grumes, le dirigeable doit se trouver à une hauteur comprise entre 2 et 3 mètres. A hauteur ne doit pas varier de plus de 30 centimètres lors de la prise ou de la dépose des grumes. Pendant les phases de vol, la hauteur du dirigeable peut varier. Le dirigeable ne doit pas toucher le sol lors de l’opération.

Dans quelles zones les opérateurs peuvent-ils évoluer lors du vol ?

Les opérateurs peuvent suivre le ballon au cours du vol afin de le contrôler. Ils ne doivent pas se trouver sous la projection verticale du ballon, et doivent rester à un mètre de distance des hélices. Dans chaque équipe, un membre chargé de la sécurité doit s’assurer du respect de ces distances.

Les zones de préhension et de dépôt seront-elles planes ?

Afin de reproduire les conditions de vol réelles des dirigeables, les zones ne seront pas planes : des obstacles seront ajoutés pour représenter une zone montagneuse.

Quel est le diamètre du raccord pour remplir/vider les ballasts ?

Le diamètre intérieur de la sortie des ballasts sera de 6 millimètres.

Y a-t-il des contraintes sur les systèmes de commande ?

Deux télécommandes doivent être utilisées à minima : une pour le pilotage du ballon, une autre pour le contrôle du système de préhension. Les systèmes radio doivent être aux normes françaises.

Y a-t-il des contraintes sur la motorisation ?

Vous êtes libres de choisir vos solutions de motorisation. Elles doivent répondre à vos besoins et être justifiées. Les exemples de motorisation fournis en annexe sont là pour vous guider mais ne revêtent aucun caractère obligatoire.

Comment sera contrôlé l’équilibrage du ballon ?

Après la phase de préhension des 4 grumes et après la phase de dépôt des 4 grumes, l’équilibrage du ballon sera évalué, tous moteurs coupés et sur une période de 10 secondes, au-dessus d’une zone précise. Seront jugés, l’équilibre statique verticale (le ballon monte ou descend de plus ou moins 30 cm sur la période), et l’équilibre longitudinal (angle de tangage de moins de 5°, moins de 15°, ou plus).
Si l’équipe considère que l’équilibrage présenté est correct, l’opération n’a pas besoin d’être répétée lors des allers-retours suivants. Si l’équipe pense être capable de présenter un meilleur équilibrage et souhaite être réévaluée, elle pourra réaliser à nouveau cette opération lors de l’aller-retour suivant, dans la zone prévue à cet effet.

Peut-on choisir la position des grumes au moment de la préhension ?

Oui. Un total de 36 grumes sera disposé sur la zone de préhension (12 grumes horizontales, 12 grumes verticales, 12 grumes superposées perpendiculairement). Les candidats seront libres de choisir les 4 grumes qui leurs conviennent lors de la phase de préhension. L’organisation et la disposition des grumes dans la zone de préhension seront publiées à l’avance pour permettre aux équipes de s’organiser.

Comment doit s’effectuer le dépôt des grumes ?

Les grumes doivent être déposées, non larguées. Des points supplémentaires seront accordés si les grumes sont déposées de façon stable (ne roulent pas, ne glissent pas) et concentrée. Une zone de 50 cm x 70 cm sera prévue ç cet effet à l’intérieur de la zone de dépôt, beaucoup plus large (1 m x 2 m).

Y a-t-il une limite de temps pour réaliser les 4 allers-retours ?

Le temps accordé à une équipe pour la phase de vol sera limité à 1 heure. Des points supplémentaires seront accordés si les quatre allers-retours sont réalisés plus rapidement (se référer à la grille de notation).

Dans quelle mesure les interventions manuelles sont-elles autorisées ?

La seule intervention humaine autorisée porte sur la gestion des ballasts, lors du branchement et du débranchement du tuyau de re-ballastage. Pour tous les autres systèmes, une intervention manuelle conduira à l’annulation des points liés à ce système (se référer à la grille de notation).

Comment le rapport technique et la présentation seront-ils intégrés à la notation ?

La présentation technico-vulgarisée et le rapport technique représenteront 30% du score final. La grille de notation prévisionnelle pour l’attribution des points est fournie dans la dernière version du règlement. La restitution du journal de bord mis à jour y est également présente.

Dernière modification : 23 avril 2021