FOCUS : L’équipe AREABOT – les inspirés

AREABOT est une association de 11 personnes issues de l’école d’ingénieurs Télécom Paris Tech. Composés « d’anciens », ils chapotent également le groupe des nouveaux qui se présentent conjointement sous le nom de Télécom Robotic. Echanges de savoirs donc et d’expériences en matière de Coupes de robotique. Leur vie associative les fait se rencontrer et travailler à leurs robots toutes les semaines (les week-ends aussi, et sans compter les heures sup) pour pouvoir présenter des robots à la Coupe.

Arrivés hier soir, certains n’ont pas dormi, ce qui est le lot quotidien de beaucoup de participants vous le savez.

DSC_0057

Ils me présentent deux robots sur lesquels ils travaillent depuis novembre/décembre pour la conception, et depuis janvier pour la phase de construction. Au total ils auront passé près de 1000 heures à élaborer des petits robots performants. Enfin ils l’espèrent !

Chaque équipe, s’occupe d’un robot. Les anciens travaillent plus sur le côté fun du robot. Ils commencent par me présenter ceux de l’an dernier. Inspirés du célèbre dessin animé Wall-E. Je découvre une Eve toute aussi jolie que l’originale et un Wall-E adorable. Et cette année ces deux robots ont fait un petit : bébé (en référence à BB8 de Star Wars). Il reste de nombreux détails techniques d’importance, comme faire tenir la tête de bébé sur son corps. Mais c’est presque prêt. La tête sera mobile grâce à un système d’aimants, et le déplacement se fera grâce à un robot placé à l’intérieur du corps selon un système de rotation, fidèle au robot original.

L’autre équipe, les jeunes, se concentrent plus sur le côté technique de leur robot. Ils veulent faire une machine efficace pour les matchs. D’aspect cubique, je découvre dans ses entrailles des brosses à WC… Ils m’expliquent que c’est le système qui permet de récolter les objets. Je comprends que ça fonctionne finalement comme les petits camions nettoyeurs des mairies qui débarrassent les caniveaux de nos détritus.

Derrière eux j’aperçois une imprimante 3D. Cela fait trois ans qu’ils l’utilisent et elle leur est très pratique. Ils peuvent réaliser de nombreuses petites pièces techniques, ou des pièces de jointure par exemple, même s’ils se disent que parfois « une charnière de porte aurait fait l’affaire ». L’avantage est de l’avoir sous la main et de pouvoir lui demander à peu près tout.

L’an dernier ils avaient fini environ soixantième. On leur souhaite de faire tout aussi bien voire mieux cette année !
Bonne chance à eux.

Jenny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *