Historique

Logos PSMPAlbum des 20 ans de Planète Sciences Midi-Pyrénées

L’association est officiellement créée en avril 1994, sous le nom de PASTEL : Projets d’Activités Scientifiques et Techniques à buts Éducatif et de Loisirs.

PASTEL prend son envol avec les séjours de vacances, la télédétection à l’école et l’opération « Un ballon pour l’école » que le CNES a expérimentée en 1993 dans l’académie de Toulouse : la première fête de l’espace en 1996, à Ramonville Saint-Agne, est une campagne de lâchers de douze ballons pour l’école.

En 1997, Pastel devient délégation régionale de l’ANSTJ (Association Nationale Sciences Technique Jeunesse) et prend le nom de Pastel Sciences Techniques Jeunesse. Les opérations prennent de l’ampleur avec un grande fête de l’espace et les partenariats se développent : des ballons sont désormais lancés sur le site de Météo France.

1998 est l’année des grosses opérations : 30 ans du Centre Spatial de Toulouse (CNES) et surtout « l’espace jeunes » qui amorce le partenariat avec la Cité de l’espace. Toujours avec le CNES, 1999 voit le démarrage de l’exploitation du Véhicule télémesure qui deviendra plus tard le Spatiobus.

En 2000, un changement structurant : la ville de Ramonville Saint-Agne propose à Planète Sciences Midi-Pyrénées de s’installer dans des locaux au parc technologique du canal. Bureaux, espace d’animation et de stockage… C’est ensuite le démarrage de la Maison des sciences avec la base technique et le centre de loisirs qui rencontre un vif succès. La même année, les trophées de robotique font leur apparition en région Midi-Pyrénées (Onet-Le château).

En 2002 et 2003, plusieurs opérations exceptionnelles sont organisées : Igormass et un de nos animateurs volent à bord de l’Airbus 0G de Novespace. Un ballon stratosphérique construit par Planète Sciences Midi-Pyrénées est lâché au pôle nord par Jean-Louis Etienne. Un autre au Pic du Midi avec l’école d’Oursebelille (65).

A l’occasion des 40 ans de l’ANSTJ et du réseau Sciences Techniques Jeunesse, l’association change de nom et devient Planète Sciences Midi-Pyrénées.

2004 : déjà dix ans et déjà un anniversaire très associatif, avec nos adhérents, y compris les plus anciens, et nos partenaires à la Cité de l’espace et à la Ferme de Cinquante à Ramonville. La même année, premier financement FEDER pour l’opération « itinéraire des sciences » sur toute la région…

2005 : les Trophées de robotique font leur apparition en région Midi-Pyrénées et Planète Sciences Midi-Pyrénées signe sa convention-cadre avec le CNRS.

On peut dire que 2006, c’est l’année des innovations : Un Autre Regard Sur la Terre avec Aerospace Valley, Voyageurs des Sciences avec Stéphane Lévin et une nouvelle formule des premiers défis solaires. Les amis de la Cité de l’espace nous récompensent avec leur « Prix Jeunes ».

Pour le dixième anniversaire de la Cité de l’espace, en 2007, on fête aussi 50 ans d’aventure spatiale en 2007 et, en octobre, Bip… Bip… : une très belle opération « Espace dans ma ville ».

2008, sous le signe de la coopération inter-associative : le CIRASTI Midi-Pyrénées propose une nouvelle forme d’exposcience avec Explora’Sciences. Une année d’opérations exceptionnelles en 2009 : année mondiale de l’astronomie, 40 ans des premiers pas sur la Lune, des journées portes ouvertes chez Airbus Defence and Space (Astrium Satellites à l’époque) et, bien sûr, la première édition de la Novela à Toulouse.

En 2010, année de la diversité : on se diversifie avec le blog Un autre regard sur la Terre, première expérimentation autour du spatial et de l’observation de la Terre sur les réseaux sociaux. Un nouveau prix partagé avec Météo France avec le trophée « communication and outreach » de la société Européenne de Météorologie. Et le Spatiobus repart sur la route pour 3 ans avec la confiance renouvelée du CNES…

Les années 2011, 2012, 2013 et 2014 illustrent bien ce qu’est devenue l’association Planète Sciences Midi-Pyrénées et sa manière de travailler :

  • Les partenariats avec les scientifiques, les industriels et les associations de CSTI,
  • L’innovation à tous les niveaux : activités, publics, cadres d’intervention,
  • Les opérations exceptionnelles.

Côté innovation, en 2011, la perspective du lancement du premier satellite Pleiades amène Planète Sciences Midi-Pyrénées à proposer un nouvel outil d’animation : une maquette pédagogique de satellite d’observation. Elle fait désormais partie des modules pédagogiques de « Sur la Route des Sciences » et permet aux jeunes de découvrir l’environnement spatial, l’anatomie d’un satellite et les métiers du spatial.

Notre action en relation avec la découverte des métiers se concrétise aussi en 2011 avec la première édition de l’espace des métiers pendant la Novela. Imaginée à l’occasion des 25 ans du premier satellite SPOT, l’espace des métiers a été reconduit chaque année.

C’est à peu près à la même époque que Planète Sciences Midi-Pyrénées commence à travailler sur une activité radicalement nouvelle : la santé. Peut-on aborder ce sujet avec les jeunes en utilisant notre approche pédagogique, combinant démarche expérimentale et projets en équipe. C’est le défi relevé avec nos partenaires scientifiques et associatifs. Les premières animations « Capital Santé » sont proposées pendant le festival Scientilive en 2013.

Les opérations organisées en partenariat avec les associations de CSTI se généralisent pendant la période 2011-2014 avec Scientilivre, la Novela, Ciel en Fête, Circuit des Sciences, les défis solaires, etc. En 2013 a lieu la plus grosse manifestation jamais organisée par Planète Sciences Midi-Pyrénées : c’est la finale nationale des Trophées de robotique à la cité de l’espace. On espère que cette manifestation reviendra un jour dans notre région. En 2014, une autre opération d’éducation populaire restera un excellent souvenir : « Espace dans ma ville », deux semaines d’animation dans les quartiers avec un bouquet finale mémorable au centre Ernest Renan dans le quartier des Izards.

Notre album souvenir des 20 ans est consultable en ligne sur notre site web. Vous pouvez aussi nous retrouver sur notre page Facebook ou notre compte Twitter (@PlanetSciMidiPy)

Gil Denis

Une aventure pour les jeunes