Tous les articles par Jean-Francois Parmentier

Planète Sciences accueille des étudiants de l’UPS

Dix étudiants en licence de Mécanique de l’Université Paul Sabatier ont suivi un stage du 19 au 23 mai dans nos locaux, à Ramonville . L’objectif du stage ? Améliorer la modélisation physique pour le calcul des trajectoires des micro-fusées.

Ce stage s’inscrivait dans le cadre d’un “parcours innovant” destiné aux étudiants de L2 de mécanique, et qui s’est déroulé tout le long du 2ème semestre de l’année universitaire. Ce parcours spécial a été financé par l’IDEX Université de Toulouse dans son programme  “Innovations en licence” qui a pour but de “promouvoir l’excellence scientifique et pédagogique”.

Tout au long du semestre les 10 étudiants ont pu bénéficier des locaux et du savoir-faire pédagogique de Planète Sciences. Au menu : renforcement en programmation grâce aux miniRobots développés à l’association, utilisation du jeu vidéo Kerbal Space Program,  intervention en classe pour le suivi de nos projets scolaires et une semaine complète de stage à Planète Sciences autour des micro-fusées.

Les miniRobots doivent ramener le plus de verres possible. Arbitre expert : Antoine.
Les miniRobots doivent ramener le plus de verres possible. Antoine est notre arbitre expert pour la robotique.

Ils ont été encadré durant le semestre par Jean-François Parmentier, initiateur du projet, bénévole à Planète Sciences et enseignant à l’Université Paul Sabatier : “Les avancées récentes en électronique et en informatique nous permettent de transformer nos outils pédagogiques, destinés initialement aux plus jeunes, en outils pédagogiques et scientifiques pour les étudiants. Pour les micro-fusées, nous avons spécialement développé un capteur d’altitude embarqué qui retransmet en direct au sol l’altitude de la fusée au cours de son vol. On peut ainsi utiliser ses données pour les confronter à nos modélisations théoriques.”

Mesure d'altitude réalisée grâce au capteur embarqué
Mesure d’altitude réalisée grâce au capteur embarqué

 

En plus de l’aspect concret, très complémentaire de leur formation théorique, l’accueil de l’association et l’aspect ludique des activités proposées ont été très appréciés par les étudiants. Diffuser la culture scientifique et technique est le cœur de l’association. Elle trouve un intérêt supplémentaire dans cette action en se faisant connaitre auprès d’un public de futurs scientifiques qui sont ainsi sensibilisés à la diffusion de la connaissance. Ainsi, 5 étudiants ont décidés de suivre l’agrément micro-fusée qui leur permet d’encadrer à leur tour cette activité auprès des plus jeunes et Cathia sera animatrice cet été au secteur loisir pour valider son stage de licence de 6 semaines.

5 étudiants de Paul Sabatier ont suivi l'agrément microfusée en février dernier. A droite, Cathia, qui animera cet été nos séjours de vacances.
5 étudiants de Paul Sabatier ont suivi l’agrément microfusée en février dernier. A droite, Cathia, qui animera cet été durant nos séjours de vacances.