Créée en 1983 dans le cadre d’un mouvement de régionalisation de l’Association Nationale Sciences Techniques Jeunesse, ALOÏSE (Association LOIsirs Scientifiques en Essonne) est née à Ris-Orangis (91) avec le soutien de la ville et de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports. Dès 1986, la ville d’Évry offre un local pour permettre son développement.

Des liens forts s’établissent avec l’IUT d’Évry. Alain Labreuille, premier président et professeur agrégé, accompagne l’association dans le développement des activités de robotique qui viennent compléter les compétences en environnement, en techniques aérospatiales et en astronomie.

Les dix premières années de l’association ont eu pour objectif un essaimage départemental. De nombreux partenariats sont noués durant cette période. Ils permettront la création de cadres et d’activités innovants : classes sciences, classes rivières, ateliers scientifiques scolaires, salles de découverte, mini-séjours, Scientificobus, etc., qui offrent aux partenaires et aux jeunes des espaces variés de mise en œuvre de projets et de pratique des sciences.

Au milieu des années 90, Planète Sciences Île-de-France est une des plus grosses associations du réseau. Des opérations comme « Vacances Plaisir des Sciences » avec le Ministère de la Recherche et les Bases de Loisirs d’Île-de-France sont menées en mobilisant durant l’été une douzaine d’animateurs. Quatre séjours de vacances étaient organisés chaque année.

Des dizaines d’ateliers scolaires ou de loisirs mobilisent les animateurs pour diffuser la pratique des sciences sous toutes ses formes auprès du plus grand nombre. Évry, Athis-Mons, Juvisy, Ris-Orangis, Ballancourt, Palaiseau, Massy sont les principales villes en Essonne qui ont co-organisé avec l’association ces cadres d’activités. La réflexion sur la culture scientifique bat son plein et l’Essonne n’est pas en reste! D’autres initiatives départementales voient le jour dans les Yvelines notamment. ASTY (Association Sciences Techniques Yvelines) ambitionne un développement de même nature.

Très vite les deux structures se rapprochent pour mutualiser leurs forces et leurs moyens et ainsi créer l’embryon d’une association à vocation régionale. C’est chose faite en 1999. Un travail de mise en cohérence des noms des associations du réseau Sciences Techniques Jeunesse abouti quelques années plus tard à une réorganisation du réseau. Planète Sciences Île-de-France obtient la délégation territoriale sur ses deux départements d’origines et voit ses actions s’étendre en Seine-et-Marne et dans le Val-d’Oise.

Aujourd’hui encore, au lendemain de ses trente ans d’existence, l’association, plus que jamais, milite pour développer ses actions et les mener au cœur des quartiers en faveur des jeunes. Ils sont la génération future et doivent s’approprier des réflexes et des démarches qui leur offrent une réelle possibilité d’aller de l’avant en toute maîtrise de leur environnement technologique et naturel.

Nos statuts
Le projet éducatif du réseau Planète Sciences
Le réseau Planète Sciences