La communication sans-fils

Echangez ici sur vos idées ou vos problèmes concernant vos circuits électroniques et électriques.
Discuss here the problems concerning your electronic and electrical circuits.
User avatar
brickstory
PMI
Posts: 569
Joined: Sat 22 Dec 2007, 12:41
Location: La Garenne Colombes (92)
Contact:

Re: La communication sans-fils

Post by brickstory » Wed 20 May 2015, 17:43

Pas sûr que le pilotage manuel soit moins efficace parce que tu as un capteur de plus, l'oeil et une IA plus performante.
Aux trophées cette année, on a vu des scores proches des 100 points par match, ce qui correspond aussi aux meilleurs matches de la coupe (bon, hors RCVA).Et pour les gros amateurs de Playstation et autres consoles, ça peut paraître fluide.
La différence c'est qu'aux trophées, c'est du filaire donc pas de perturbation.
Mais j'ai du mal à croire que certaines équipes puissent tricher, vu le peu d'enjeu de la coupe.
Membre des commissions règlement 2018 et 2019
Tant qu' il y aura des briques...

User avatar
julesverne1
PMI
Posts: 989
Joined: Sat 10 Nov 2001, 02:00
Location: chateau-thierry (02 aisne) picardie
Contact:

Re: La communication sans-fils

Post by julesverne1 » Wed 20 May 2015, 18:30

brickstory wrote:Pas sûr que le pilotage manuel soit moins efficace parce que tu as un capteur de plus, l'oeil et une IA plus performante.
Aux trophées cette année, on a vu des scores proches des 100 points par match, ce qui correspond aussi aux meilleurs matches de la coupe (bon, hors RCVA).Et pour les gros amateurs de Playstation et autres consoles, ça peut paraître fluide.
La différence c'est qu'aux trophées, c'est du filaire donc pas de perturbation.
Mais j'ai du mal à croire que certaines équipes puissent tricher, vu le peu d'enjeu de la coupe.

oui mais aux trophées la table est inclinée de 10%
donc pour faire des tours de 5 quasi impossible
et la montée des marches on frôle les 45° donc dur dur

bon courage :wink:
FATAL PICARD XI JOE VERNE TEAM 19
Chateau-thierry (02) Picardie
https://www.facebook.com/ClubRobotikJV/

un bon robot : simple, fiable et efficace !
on a tout gagné sauf l’Europe ça viendra un jour ou pas

User avatar
wix
PMI
Posts: 509
Joined: Sun 17 Sep 2006, 22:35

Re: La communication sans-fils

Post by wix » Wed 20 May 2015, 23:20

Je défi quiconque de faire plus de points en manuel avec un robot aussi complexe et rapide que ceux des finalistes !

Et je parle pas du pilotage des robots pas orthodoxes où là c'est clairement impossible en manuel.
Qui fait le malin............... tombe dans le ravin
(Equipe Ard, suivez nous sur Twitter : )

cld
Posts: 34
Joined: Fri 12 Oct 2012, 01:56

Re: La communication sans-fils

Post by cld » Thu 21 May 2015, 12:04

wix wrote:Je défi quiconque de faire plus de points en manuel avec un robot aussi complexe et rapide que ceux des finalistes !

Et je parle pas du pilotage des robots pas orthodoxes où là c'est clairement impossible en manuel.
Bin après on peut très bien imaginer une solution hybride où des primitives de déplacement sont faites par le soft...
Équipe ADVCC. Site / Twitter

User avatar
Kryss
Posts: 123
Joined: Mon 06 Jun 2011, 16:27

Re: La communication sans-fils

Post by Kryss » Thu 21 May 2015, 12:11

C'est assez naïf de croire que quelqu'un qui veut tricher va piloter son robot avec une manette de PlayStation.

La seule triche intéressante à mettre en place c'est de la supervision humaine (Choix des actions à effectuer, arrêt d'urgence avant collision, trajectoire à prendre pour éviter l'adversaire etc). Ce qui est quasiment indetectable en temps réel. Mais comme dit plus haut, ça se saura un jour ou l'autre...
OMyBot - Tant qu'ça roule, c'est cool !

cld
Posts: 34
Joined: Fri 12 Oct 2012, 01:56

Re: La communication sans-fils

Post by cld » Thu 21 May 2015, 12:16

La bande des 2.4GHz est clairement saturé... Entre les réseaux WiFi, bluethooth, nRF24 et autre ZigBee... (Tout ce beau monde dans 80 pov MHz... voire moins à cause de beaucoup de limitation soft sur les équipements dû aux normes USA... Et quand on un magnifique équipement 802.11n qui ne support que le 2.4GHz ce met à bouffer 40MHz d'un coup pour transférer à 200Mbps, tout le reste dégage... Surtout que certain fabriquant malhonnête utilisent des techniques qui sont justement faite pour bousiller volontairement les communications autres afin d'offrir un meilleur débit ! (Chez Cisco notamment...))

Ce qui serait bien c'est déjà de faire dégager le WiFi vers la bande des 5GHz (deux grosses bandes de 250 et 200MHz). Malheureusement plein d'équipements low-cost ne supporte pas le 5GHz :( Et même quand c'est supporté c'est généralement le 2.4GHz qui est activé par défaut :/

Si des gens trouve des références en 5GHz je pense que ça pourrait intéresser énormément de monde.
Équipe ADVCC. Site / Twitter

User avatar
Archi'Tech
Posts: 266
Joined: Mon 11 Aug 2008, 02:26
Location: Ouest

Re: La communication sans-fils

Post by Archi'Tech » Thu 21 May 2015, 12:48

Ah mais non, ne squattez pas le 5GHz, j'étais bien tranquille, tout seul dessus.
Jacen - Christian

cld
Posts: 34
Joined: Fri 12 Oct 2012, 01:56

Re: La communication sans-fils

Post by cld » Thu 21 May 2015, 13:27

Archi'Tech wrote:Ah mais non, ne squattez pas le 5GHz, j'étais bien tranquille, tout seul dessus.
Bah, tu peux déménager dans les 24GHz, tu seras tranquille pour un moment aussi :) https://www.ubnt.com/airfiber/airfiber24/
Équipe ADVCC. Site / Twitter

thomaslefort
Posts: 6
Joined: Mon 21 May 2018, 18:01

Re: La communication sans-fils

Post by thomaslefort » Sat 20 Oct 2018, 16:22

Bonjour,

Je me permet de relancer ce sujet car je pense que c'est un point interessant à discuter.
Est-ce que certains d'entres vous ont des "bonnes pratiques" à partager pour rendre les communications sans-fil plus fiable ?
D'autres protocoles de communication simple et fiable ? Comment proteger ses connexions ?
C'est ma première année à la coupe donc je ne sais pas à quoi m'attendre à part ce que j'ai entendu des anciens.

Bonne journée.
Thomas

Riako
Posts: 71
Joined: Tue 05 May 2015, 18:07

Re: La communication sans-fils

Post by Riako » Sun 21 Oct 2018, 11:53

Bonjour,

Malheureusement, communication sans fil ne rime pas avec fiabilité, que ce soit sur la coupe ou en dehors.
Je reprends ce qu'a dit Nirgal : les robots doivent être capable de fonctionner dans le pire cas, où la communication ne passerait pas. Il faut voir la communication comme "un plus", et être capable de s'en passer en pleine rencontre (et prévoir que la communication peut se dégrader au cours de celle-ci).

Toutefois, il est possible de rendre la communication plus robuste et être tolérant aux messages perdus ou erronés.
Pour commencer, la plupart des modules radios proposent des moyens de détection voir de correction d'erreurs, c'est la première chose à activer (ça peut être ajouté entre les robots aussi, certains microcontrôleurs possèdent des périphériques pour, ou faisable aussi en programmation en échange d'un peu de ressources...). Le cryptage des données entre les modules radios ou entre les robots ne me semble pas obligatoire ( :roll: ) mais ça peut ajouter une couche contre les erreurs.
Ensuite, je suggère un mécanisme d’acquittement : pour chaque message envoyé d'un robot A vers un robot B, le robot B envoie une confirmation (un "accusé de réception") au robot A. De ce fait, si le robot A n'a pas reçu la confirmation après un temps X (relativement grand pour laisser le temps au robot B de traiter son message et de le renvoyer), il renvoie le message. Si après 3~4 renvoies il n'y a toujours pas de réponse, il abandonne et considère que la communication n'est pas possible. Il peut toujours retenter après une pause. Attention car si c'est la confirmation qui ne passe pas bien le robot B peut recevoir plusieurs fois la même consigne... Aussi, vérifier le contenu des messages : si un robot dit qu'il vient de marquer 42 000 points, c'est soit qu'il y a eu une erreur soit que j'ai mal lu le règlement !
Dans les bonnes pratiques, selon la solution radio choisie il est possible d'écouter le canal radio pour ne démarrer l'envoie d'un message que si celui-ci est libre. Cela évitera de brouiller d'une part le message d'un autre robot (qui pourrait être le sien), et d'autre part le message à envoyer. Il faut aussi éviter de saturer la bande passante, ça ne sert à rien d'envoyer un message toutes les millisecondes et si tous les robots le font ce sera ingérable... (c'est d'ailleurs pour ça qu'il y a des réglementations concernant l'occupation de certaines bandes de fréquences).
Enfin, le top c'est de pouvoir analyser la qualité de la communication et changer de canal radio pendant la préparation, avec par exemple un bouton rotatif et 3~4 canaux prédéfinis (n'est pas obligatoire, on s'éloigne de la solution "simple"...), ou tout simplement discuter avec son adversaire avant la rencontre pour éviter les mêmes fréquences.

Il y a aussi le choix de la solution radio : le temps d'envoie des trames, l'occupation spectral, la fréquence, la portée, la sensibilité du récepteur (la distance à parcourir reste faible) ...

Post Reply