accueil espace > Pratiquer > Pratiques pédagogiques > Les étapes d’un projet expérimental

Les étapes d’un projet expérimental


A- La définition

Un projet commence par la définition de la ou des expériences que vous souhaitez réaliser.

1. Quel est le but de l’expérience ?

La motivation d’une expérience est la réponse à une question ou une hypothèse qui l’on souhaite vérifier.

- Comment l’atmosphère nous protège-t-elle des rayons cosmiques à l’altitude des avions de ligne ?
- Peut-on produire de l’électricité avec un engin allant à plus de 500 km/h ?

2. Quels paramètres mesurer ?

- Pression, température, radioactivité, puissance électrique, accélération etc.

3. Quel est le vecteur le mieux adapté ?

- Ballon expérimental
- Minifusée expérimentale (minifex)
- Fusée expérimentale (fusex)

La définition des expériences est validée par une revue de définition.

B- La conception

1. Sous-systèmes

- Dimensionnement : Concevoir un sous-système signifie dimensionner toutes les parties de la chaîne de mesure et choisir les composants. Quels capteurs ? Sur quelles plages de mesures ? Quelle valeur d’amplification ? Quel filtrage ?
- Acquisition : Il faut également choisir la façon de récupérer les données expérimentales : soit en temps réel en les envoyant par télémesure, soit en sauvegardant les données à bord pour les lire après le vol.

2. Architecture, intégration

Il est important de penser le plus tôt possible à l’intégration de tous les sous-systèmes dans le vecteur, surtout quand il s’agit d’une fusée où la place est limitée. Cette étape passe par le dessin :
- des plans mécaniques.
- des plans de câblages électriques.
- d’un schéma d’intégration.

Par besoin d’avoir des logiciels sophistiqués, des dessins soignés au crayon sont souvent bien explicites et suffisants !

La conception du projet est validée par une revue de conception.

C- Réalisation

C’est là qu’il faut tous mettre la main à la patte pour scier, poncer, visser, programmer, graver, souder !

- Un sous-système est fini lorsqu’il a été testé entièrement. La chaîne de mesure doit être étalonnée pour connaître précisément la réponse du système par rapport au paramètre physique mesuré.
- Un système complet est réalisé lorsque tous les sous-systèmes ont été intégrés et que l’ensemble a été à nouveau testé.

La réalisation est validée par une revue de qualification.

D- Validation

Et maintenant le moment tant attendu : celui du vol de votre projet spatial et l’acquisition des données scientifiques !

Vous traiterez les données que vous avez récupéré pour leur donner un sens et pour répondre à votre question de départ.

Si en plus, vous récupérez votre fusée ou votre ballon après le vol, vous pourrez exposer votre joli projet !

La validation du projet se conclut par un compte-rendu d’expérience.



 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contact | mentions legales