accueil espace > Pratiquer > Pratiques pédagogiques > Démarche expérimentale

Démarche expérimentale


La démarche expérimentale peut s’exprimer de diverses façons. Elle peut se traduire en terme d’attitudes ou en terme d’actions. L’important est de voir une proposition de déroulement logique dans une démarche d’investigation.

Une représentation de la démarche expérimentale
méthode OHERIC

La façon la plus courante de formaliser la démarche expérimentale est de la découper en plusieurs étapes :

OBSERVATION : première étape de la démarche
expérimentale, l’observation d’un phénomène
quelconque est généralement formulé sous forme d’une question.

HYPOTHESE : réponse hypothétique envisagée à la
question formulée.

EXPERIMENTATION : mise en place d’une expérience devant
permettre de confirmer ou d’infirmer l’hypothèse émise.
Cela induit aussi la mise en place préalable d’un
protocole le plus précis possible (isolement de
paramètres).

RESULTATS : les résultats obtenus nécessitent parfois des mesures complémentaires de la même expérience (boucle 3).

INTERPRETATION : analyse et critique des résultats pouvant aboutir à une conclusion ou à une nouvelle expérimentation (boucle 2).

CONCLUSION : conclusion générale prenant en compte toutes les expériences et les résultats obtenus.
Permet l’élaboration d’une réponse consolidée à l’observation initiale (boucle 1). Le projet s’achève alors, sauf si la réponse à la question n’est pas complète. On restreint lors les hypothèses et on expérimente une nouvelle fois.

Présentation d’expériences embarquées
club Les Souris Vertes


 
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contact | mentions legales