Je dis Jeudi

Bonjour les parents !

Voici la récolte de nouvelles fraiches du jour ! Mais d’abord, des nouvelles d’hier soir.

C’était une sacrée veillée d’astro : tous les enfants de la colo, installés dans un champ, ont pu assister au coucher du soleil, au lever des étoiles, tout en écoutant des légendes.
Une fois l’obscurité suffisante, ils ont pu observer au télescope quelques merveilles du ciel nocturne. Jupiter et Saturne, braquées au télescope par les explorateurs qui avaient choisi la thématique de l’astronomie.
Par la suite, avec un coup de main des animateurs, on a pu admirer l’anneau de la Lyre, l’amas d’Orion, Albireo …

Puis Jeudi matin :

Pour commencer : grasse mat’ pour tout le monde. Puis :

Pour les p’tits curieux, et les explorateurs qui ont choisi fusée, ce fut aujourd’hui ce que l’on appelle la phase paramétrée. C’est à dire qu’ils ont mit en place des expériences pour étudier les paramètres qui permettent de faire qu’une fusée vole bien.
Comment ?
En faisant 22 fusées, toutes scrupuleusement identiques, à un détail près à chaque fois.
L’une a des ailerons ronds, l’autre en a 2, une autre encore est 2 fois plus longue, etc …
Et tout en goutant d’une brioche au chocolat, on en a lancé une première volée.
Demain, après avoir analysé les résultats, ils fabriqueront alors leur fusée ultime. Une fusée experte.

Les astros explorateurs quant à eux, avancent sur leur projet … On les voit faire des boules de pâte blanche, on les entend parler de Tycho Brae … Et puis ce matin, ils ont eu une séance de planétarium.
Car on a gonflé un grand dôme noir dans la salle d’astro, et on y a placé une sorte de vidéoprojecteur combiné à tout un jeu de lentilles de façons à diffuser l’image sur tout le dôme.

Les roboteux, de leur coté, ont fait le socle de leur robot-climatiseur, et colmaté les fuites, préparé le ventilateur.

Enfin, les ados font travailler l’imprimante 3d jour et nuit. Leur fusée prend forme, le robot aussi. Après le projet d’un robot capable de construire un château de cartes, ils se rabattent sur un robot capable de construire un château avec des kaplas. (sensibilité du capteur oblige)

Et c’est parti !

Bonjour chers parents !

Ce matin, les jeunes sont arrivés à la Rouatière.
Et pour certains, l’aventure avait déjà commencé depuis la veille : les parisiens, partis en train de nuit. Mais en en descendant au matin, ils auraient pu croire avoir été mal aiguillés : au lieu du grand soleil de Toulouse, ils ont été accueillis par une averse !

Heureusement, à Souilhanels, il faisait certes gris, mais le beau temps a progressivement pris la relève.

Les enfants ont alors pu prendre possession des chambres, faire connaissance, visiter le site, et pour les plus chanceux, découvrir les paons qui s’y promènent en liberté.

Par la suite, repas (les frites ont eu du succès), et enfin, on entre dans le vif du sujet ! Les p’tits curieux (7-9 ans) ont fabriqué des fusées à air comprimé, tout d’abord guidés uniquement par leur imagination, puis ils ont commencé à développer une démarche expérimentale dans le but d’améliorer le vol de leurs créations. (vidéo du lancement demain )

Les explorateurs (10-13 ans) quant à eux, ont touché à tout ! Ils ont mit les mains dans le cambouis en fabriquant un prototype de robot-voiture, ont étudié le lancement des fusées à poudre, et ils ont même eu droit a une veillée aux étoiles (le ciel s’étant dégagé miraculeusement).
Leur défi pour demain, sera de choisir parmi ces trois secteurs, celui qui leur plait le plus, et de se lancer sur leur projet pour le reste de la semaine.

Les performeurs (14-17 ans) eux, sont arrivés en sachant déjà ce qu’ils voulaient faire. Donc : ON NE PERD PAS DE TEMPS ! On fait 20 micro-fusées pour les lancer demain ! On développe la planification pour le méga-robot !
Comme vous le voyez, ça part sur les chapeaux de roues, et promet des projets passionnants !