Des nouvellesuvelles fraîches

Bonjour à tous.

Notre réception internet étant compliquée et étant dans les dernières lignes droites des projets nous étions en train de courir après le temps.. ne vous inquiété même si il est très difficile de télécharger nos souvenirs cela va arriver.

Beaucoup d inquietude sur la reussréu des lancement car tout peyt arriver mais pour la mini fusée le décollage a ete parfait. Le ballon est actuellement dans les airs. Nous récupérons une partie des données pour partir à sa recherche.

Vous allez pouvoir tout suivre sur les photos et vidéos.

Cdlt

Xavier

Direction les étoiles

Bonjour,

C’est encore les triple A qui reviennent parler de leur foutu ballon.
On met beaucoup de temps à sortir des articles, parce que notre correcteur (Xavier) met approximativement 3 jours pour trouver le temps de corriger nos articles, vous avez donc jusqu’à la reçus nos articles 3 jours plus tard.
A ce propos, si vous trouvez des incohérences ou des fautes d’ortographe monumentales : ce n’est pas nous ! Une grande partie de nos propos est censurée et ne sort pas du mode « Brouillon » du blog et est modifiée dans une piètre qualité ! ( Note au censeur, on t’adore 🙂 ( mot du correcteur : faites moi pensez de vous suspendre par les pieds pendant au moins trois jours)  Afin de contrer la censure et de vous permettre de vérifier que nos articles n’ont pas été altérés par une entité obscure, nous allons mettre en fin d’article un hash MD5 de cet article, il vous suffira pour vous de copier l’article de « Bonjour » à « Au revoir! », et de le copier ( et (mot du correcteur : si le lien disparait qu est ce qui se passe ?) vous devrez ensuite comparer le hash obtenu avec le hash qu’on vous mettra .. S’ils correspondent, c’est que personne n’a altéré notre contenu 😉

Note au censeur : tu es prévenu ! ( Mot du correcteur : une recette de crêpes me fait plus d effet)

Pour clore ce paragraphe sur la censure et la surveillance des individus, nous tenons à pointer que (Source :  les animateurs) le pare-feu ne sait pas bloquer certains sites délicats, mais pour ce qui est du site de la kikiwi , impossible d’y accéder pour travailler ! Cela nous montre l’absurdité et l’immoralité de la censure, du blocage et de la surveillance des individus.

Pour commencer notre compte rendu de projet : on avance ! ( Mot du correcteur : apres avoir réalisé un contrcon sur chaque etat de projet, je confirme ils ont tous très bien bossés)

Nous avons réussis à faire acheter à Planète Sciences une caméra 360° pour filmer l’espace la stratosphère, et leur renvoyer de jolies images pour leur communication (Car oui, Planète Sciences et la com, ça fait 25!)

Avec Aurélien, on s’est donc un peu amusés à prendre des photos un peu difformes :

 

On espère que l’espace sera accueillant avec notre caméra et qu’elle ne surchauffera pas trop dans le vide !

Alex a passé l’après-midi à faire la minuterie des minif    à apprendre aux minif à coder pour leur minuterie. Après des heures de débat incessant sur l’utilité des fonctions avec leur animatrice, Alex a enfin pu aller aider Armel qui codait sur son ordinosaure, dépourvu d’interface graphique. Armel a apprit à utiliser vim

Mot du correcteur : pour le moment je dis que nos jeunes ont concu des projets vraiment intéressant et ont pratiquement atteint leur terme mais on va pas leur dire bravo  tout suite .. on va attendre de voir le résultat et qui sait y aura peut-être un p’tit festif à la clés.  )

Cdlt

Le correcteur qui ne fait jamais de faute..

 

 

 

 

 

 

les locataires du moment

Bonjour à tous

la Rouatière a renouvellè certains de ces locataires car ils sont partis rejoindre leur famille. on leur fait un grand coucou;

pour ceux présent cette semaine…
LES ADOS: les performeurs
sans surprise le groupe ados avance à tout petit pas sur ces projets, des essaies des échecs mais pas d’inquiétude ils ne lachent pas au contraire.. cela prend forme..
quelles photos:

les 10-13 ans : les explorateurs
après les trois séances de découvert

Les projets une avancée..

Bonjour,

La cotation du triple A étant rétrogradée, the Best Astro Team prend la relève (Andréace, Artur Fourmiss, Aiva, Osez José, Cthullouann, Hakuna Mateo, Néo-Mika et Rafifou).

La semaine commença par le montage/démontage chronométré des télescopes en journée. La partie montage passionna davantage les apprentis astronomes que la partie démontage, laissant à l’animateur la joie de démonter.

Ensuite, les soirées clémentes au niveau météorologique nous offrirent un ciel étoilé, favorable à l’observation aux télescopes. La Team Astro subit malheureusement l’invasion de roboteux, ballonneux et autres, dont le triple A…

Ces veillées furent agrémentées de contes et légendes proposés par le célèbre narrateur à la mèche bleue rebelle.

La Team Astro découvrit au télescope les quatre planètes visibles actuellement dans le ciel du soir, Vénus, Jupiter, Saturne et Mars.

L’atmosphère de Vénus me permit pas d’observer de détails à sa surface. Tandis que les observateurs admirèrent les deux bandes équatoriales joviennes de son atmosphère, ainsi que trois des quatre satellites galiléens (le dernier étant éclipsé par Jupiter). Un peu plus tard dans la soirée, Saturne monta dans le ciel et offrit le spectacle de ses anneaux aux apprentis astronomes (l’inclinaison des anneaux de Saturne étant maximale avec le début de l’été boréal). Enfin, en milieu de nuit, Mars la rouge se leva au Sud-Est, et brille de plus en plus à l’approche de son opposition le 27 juillet (le Soleil, la Terre et Mars seront alignés).

Après un réveil à 4h du matin durement subi par toute la Team Astro + un autre malheureux Mateo, réveillé accidentellement par l’animateur toujours endormi, nous sommes allés observer l’amas ouvert des Pléïades, alias M45 pour les intimes (un gros amas d’étoiles bleues visibles normalement l’hiver, d’où le réveil précoce).

Artur Fourmiss, encore peu conscient, nous fit un pas de danse improvisé, qui en émerveilla plus d’un.

Après quelques heures de repos bien mérité, les apprentis astronomes ont construit un filtre afin d’observer le soleil, et firent quelques photos de l’astre du jour. Par contre, l’activité solaire en berne déçut l’assemblée. En effet, le Soleil s’approche de son minimum d’activité prévu pour 2019.

Rafifou s’exerce au 300mm.

http://www.planete-sciences.org/blogs/sejours/files/2018/07/IMG_4207.jpg

 

 

SESSION 2 la rouatière

Bonjour à tous

Les deux nouveaux groupes sont bien arrivés. Chacun a pris possession des lieux, fait connaissance avec ceux de son groupe.

Je vais réaliser des photos en fin de journée pour que vous aillez un aperçu des groupes chambres puis des nouveaux groupes spécifiques qui se déterminent en ce moment même.

Un départ sous un soleil de plomb nous poursuivons sur cette deuxième journée sous un orange important et pluie qui semble sans limite… mais rien ne semble démoraliser ces nouveaux groupes où chacun a découvert hier après midi la robotique, l’astronomie puis pour ce matin la micro fusée..

Chacun semble prendre son élan dans son projet à venir avec un grand sourire.. bonne ambiance à la rouatière.

Cdlt

Xavier

Journée Piscine !! (et Aquaponey pour certains)

Bonjour,

C’est encore les triples A (Alex, Armel et Aurélien pour les incultes) qui se décident à écrire ce billet, parce qu’ils trouvent l’activité ludique.

Aujourd’hui, les trois quarts des jeunes sont partis à la … piscine! (Vous savez lire le titre)

Certains sont aussi partis à la cité de la stratosphère  l’espaaace, quant à vos trois serviteurs,  ceux-ci ont passé leur journée à travailler !

En effet, après vous avoir mis en haleine au sujet de notre projet de ballon hier, il nous est  imposé de mener à bien notre projet !

Hélas, nous avons abandonné l’idée de renvoyer des images en live vers la terre, la difficulté budgétaire & temporelle étant trop élevée. Après des heures de recherche sur le world wide web, nous avons conclu que nous ne trouvions pas d’antennes suffisamment directionnelles pour recevoir nos données correctement. De plus nous aurions eu du mal à les alimenter de manière fiable.

Aurélien a ensuite trouvé une maaggnifique caméra 360°, la même utilisée pour filmer vos films <insérer blague d’adolescent censurée ici> préférés, d’occasion et à un prix défiant toute concurrence !

Pendant qu’Aurélien et Armel ont testés et validés le fonctionnement du capteur de pression embarqué dans le ballon dans le vide, et pendant qu’ils se rendaient compte qu’un télémètre ultrason pouvait servir de capteur de pression (et oui ! La vitesse du son change en fonction de la pression!),

Les trois protagonistes (Et Gwirwan) qui testent un télémètre à Ultrason sous vide

Là, c’est parfait! (Mieux tout du moins, merci Armel et ses talents artistiques)

En même temps, si Hanae ne téléchargeait pas de logiciels de modélisation 3D en même temps, Alex aurait pu télécharger son logiciel !

Voilà pour les péripéties des triple A ! On revient vers vous plus tard pour de nouvelles aventures.

 

Armel, Aurélien et Alex

 

 

Actu des nuages

Bonjour à tous, voici quelques news de la part de nos jeunes:

Bonjour

Billet aujourd’hui écrit par les 3 meilleurs ados de la colo :  Aurélien, Alex et Armel (Triple A)

<strong

Nous souhaitons aujourd’hui récapituler pour la postérité notre séjour au camp de la Rouatière.

Pour bien nous mettre dans l’ambiance, la SNCF a décidé de nous offrir un ticket de bus GRATUITEMENT, en échange de notre billet de train : quelle chance !

Malheureusement, les toilettes étaient payantes, et notre budget ne nous a pas permis d’aller aux toilettes à la gare, nous dûmes donc attendre la prochaine aire d’autoroute ou nous pûmes dûment nous soulager, nous remercions nos animateurs ayant tenté de négocier un tarif de groupe pour les toilettes.

Nous avons ensuite pu arriver sur place, ou notre bus s’est gentiment arrêté plus tôt que prévu afin de nous laisser nous dégourdir les jambes sur la montée jusqu’au centre (200 mètres tout de même !)

Puis, nous fîmes la rencontre avec notre bien aimé tout puissant directeur de colonie : Xavier, magnifique jeune homme en pleine cinquantaine. (C’est lui qui va relire notre article et nous censurer)

Il nous a ensuite laissé organiser nos sorties, activités, transports et budget :  quelle chance ! Ce ne fut qu’après quelques jours que nous nous rendîmes compte que nous n’aurions pas de diplôme de management à l’issue du séjour.

Hier, nous tentâmes d’assembler la perceuse à colonne !

ce fut un plaisir de voir nos animateurs se démener pour résoudre cette croquignolesque situation.

L’édition de ce passage nous rappelle la bienveillance notoire avec laquelle les animateurs nous ont laissé une caisse entière remplie d’ampoules et de piles 4.5V ! Ainsi qu’une belle boîte remplie de kits Opitec (Motoréducteur montable), nous cherchons encore leur utilité, mais nous restons confiants :  nous percerons ce mystère avec leur aide.

Bénit soit le ciel ! Nous avons trouvé une pompe à <insérez blague d’adolescent censurée ici> vide dans les cartons ! Fonctionelle  ! Aurélien et Armel passèrent la journée a faire bouillir de l’eau et de la Maïzena à température ambiante, pendant qu’Alex faisait tout le travail,  et éditait des scripts de benchmark pour vérifier que l’ordinateur (Raspberry Pi) que nous souhaitons embarquer dans le ballon, puisse se refroidir malgré l’absence d’air (Et oui, plus on monte, moins il y a d’air !)

Nous mettrons donc le Raspberry Pi dans la pompe a vide et tenteront de miner des bitcoins dans la pompe pour vérifier que celui-ci résiste au vide.

Cela pourrait être une expérience intéressante : le minage de bitcoin nécessite pour les ordinateurs s’y adonnant un refroidissement abondant : le froid de la haute atmosphère ferait t-il l’affaire ? La réponse à la fin de la semaine.

Bien sûr, tout les bénéfices de notre entreprise financée par électricité de Planète Sciences sera reversée à l’association des victimes de l’Antivirus de la salle informatique.

En effet, j’accuse ! Kaspersky Lab ® de bloquer les ordinateurs de la salle informatique, Si prendre le travail du directeur ne nous donnera pas de diplôme de management, nager entre les protections (contre qui?) des ingénieurs système du centre ne nous apportera rien, si ce n’est la satisfaction de jouer à un magnifique jeu de 1998.

Nous écrivons d’ailleurs ce billet en attendant la fin du téléchargement de Counter Strike Source nos outils de travail, permettant la programmation de l’ordinateur embarqué dans notre ballon. (On me dit à l’oreille que les ordinateurs de planète sciences ne disposent que d’une session invité, ne nous permettant pas d’installer un quelconque programme, nous pourrons donc les utiliser pour écrire des documents Word Libreoffice™ Writer ®)

Plus sérieusement :

Nous travaillons d’arrache-pied pour mener à bien notre projet : envoyer un ballon sonde avec à son bord plusieurs caméras, dont une nous permettant de renvoyer des photos depuis l’espaace la stratosphère (35km d’altitude). Techniquement, rien de bien

compliqué :

Une Raspberry Pi :

Une Raspberry Pi entre de bonnes mains

Recevant des images d’une caméra :

Une caméra

Choisissant l’image la plus intéressante à envoyer grâce à un petit programme.

Transmettant l’image compressée avec un algorithme super secret à un émetteur

Un émetteur pas branché

Merci jamy !

Pour améliorer la qualité de la réception, nous pensons à une antenne directionnelle asservie (=contrôlée par ordinateur et visant le ballon en recevant ses coordonnées GPS)

Malheureusement, les réalités matérielles nous imposent des défis techniques majeurs

  • Notre paire de transmetteurs fonctionne à la même fréquence que le transmetteur renvoyant les données GPS permettant de retrouver le ballon, nous exposant à des interférences … Devrions nous nous en passer et renvoyer les données du GPS avec notre propre émetteur ? Nos encadrants nous le déconseillent, étant donné la solution du Kiwi (C’est le nom de l’émetteur tout fait en question) fiable, et nous pourrions prendre des transmetteurs sur une fréquence différente mais ceux-ci coûtent 10eur de plus.
  • On nous déconseille d’utiliser un pack de batteries lithium ion (à cause des risques de court-circuit aussi présents qu’avec des piles classiques, on  nous prends pour des amateurs), et donc d’utiliser soit des piles classiques (lol) soit une batterie de recharge de téléphone portable, cette partie est encore sujette à discussion.
  • Nous devons valider le fonctionnement du Raspberry Pi, des caméras et de nos transmetteurs dans le quasi-vide de la stratosphère, car sans air, plus d’air pour refroidir nos composants ! Nous ne pouvons pas risquer que ceux-ci s’éteignent en plein vol.. (On perdrait tout nos bitcoins)

Vous remarquerez que dans cet article nous ne nous sommes toujours pas accordés sur le genre de lo Raspberry Pi.e.es et avon.e.s la flemme de lire le manuel sur l’écriture inclusive.

Merci de nous avoir lu malgré le manque d’inclusivité de nos propos

Alex, Aurélien et Armel

Hé voilà un petit retour de nos ados qui nous amusent a vrai dire mais sont sympas. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour finaliser les projets.. au delà des prises de courant sciences que faire de vrai choix avec un budget limité est bien difficile pour un ados..

À très vite
Xavier

Les photos des team chambres

Bonjour à tous,

Nous avons un peu tardé,  quelques soucis de connexion, les nouvelles arrivent.. à partir de ce soir. Tout va très bien.. le temps passe bien trop vite.

Chacun a trouvé sa place dans le sejour.

Les ados vont ecrire leurs aventures directement sur le blog. Bon le rythme d écriture est à la hauteur du débit internet actuel mais bon ça va venir ..

Demain est une grosse journée pour le groupe. Les ptitp’ curieux partent visiter la cité de l espace en mode pique nique.

Le groupe des explorateurs et une partie du groupe des performeurs vont à la piscine en mode pique nique egalement et promenade en ville, le reste du groupe des performeurs vont poursuivre le projet scientifique..

Des photos arrivent ..

Le groupe se se porte bien… La restauration est parfaite, juste un peu moins de soleil.

Je mets les photos des groupes de chambres et groupe d âge tout l heure.

 

À très vite les parents

Xavier