• Eric a adressé une note au groupe Logo du groupe Culture scientifiqueCulture scientifique il y a 4 ans et 3 mois

    Observatoire Midi-Pyrénées
    L’Observatoire Midi-Pyrénées vous annonce pour Mardi 13 janvier 2015

    Eric Crubézy
    Professeur en Anthropobiologie. Directeur du laboratoire AMIS- Anthropobiologie Moléculaire et Imagerie de Synthèse- Toulouse

    qui présentera le Grand Séminaire:
    Le nord sibérien : un laboratoire pour l’étude des peuplements anciens

    à 11h Salle Coriolis Observatoire Midi-Pyrénées 14 avenue Edouard Belin 31400 Toulouse
    en visioconférence sur le site de Tarbes

    et la Soirée
    Mystérieuses tombes gelées de Sibérie
    à 20h Salle du Sénéchal, 17 rue Rémusat 31000 Toulouse ( près du Capitole )

    Résumé du GS:
    L’histoire du peuplement récent et de l’évolution des populations humaines de Yakoutie en Sibérie orientale est étudiée à partir de prélèvements biologiques humains gelés intéressant aussi bien les lignées maternelles que paternelles et les liens de proximité génétique définissant la proche parenté entre sujets. Par ailleurs, des recherches portent sur la coévolution entre l’homme et les maladies infectieuses notamment celles développées par les populations autochtones lors de leurs premiers contacts avec les Russes à partir du début du XVIIe siècle. Ces prélèvements proviennent de tombes gelées du XVe au XIXe siècle de notre ère, dont plus de 110 ont été fouillées à ce jour. L’excellent état de conservation des structures funéraires et des cadavres permet de mettre en parallèle données archéologiques, ethnologiques, historiques et biologiques, ce qui fait de ces fouilles et de ce terrain un laboratoire pour l’archéologie funéraire et pour l’anthropobiologie.

    Résumé de la soirée:
    En juillet 2006, une expédition franco-russe met au jour en Iakoutie, entre le lac Baïkal et le détroit de Behring, la tombe gelée d’une chamane parfaitement bien préservée. Transportée en hélicoptère dans la capitale Iakoutsk, elle fera l’objet d’une enquête scientifique associant médecins légistes, archéologues et historiens.
    Partant de cette découverte exceptionnelle, les auteurs ont réuni une équipe internationale qui s’interroge sur ce qu’est et ce que fut le chamanisme et qui replace la découverte dans son contexte historique et ethnographique, celui du peuplement de la Sibérie et de sa conquête par les Russes au XVIIème siècle, époque qui vit les Européens se heurter à la Chine et à la Mongolie sur fond de commerce international des fourrures.
    L’étude archéologique de plus de soixante tombes, comportant des gelés et un mobilier extraordinaire, apporte un regard étonnant sur cette région, où des chevaux sont élevés par des températures de -50°C, et sur les hommes qui y habitent, fruit d’une adaptation originale au milieu. La mise en œuvre de techniques jamais développées à cette échelle sur le plan international éclaire d’un regard nouveau les relations entre l’Asie centrale et ces confins de l’Asie qui restent, encore aujourd’hui, à découvrir.

    Yves Meyerfeld

Aller à la barre d’outils