Rocketry Challenge 2014 : champions du monde !

Tout a commencé le week-end des 14 et 15 juin au Musée SAFRAN à Villaroche… Réunies pour deux jours, 32 équipes ont lancé leurs minifusées pour participer à la finale du Rocketry Challenge 2014 !

Leurs objectifs communs cette année:

  • embarquer deux œufs crus et les ramener au sol, intacts ;
  • faire redescendre la totalité des éléments de la fusée ensemble à l’aide de deux parachutes identiques ;
  • faire culminer l’œuf à une altitude la plus proche possible de 825 pieds (~251m) ;
  • assurer un temps de vol compris entre 48s et 50s.

Qualifications et finale Françaises

A l’issue de la phase qualificative, les 5 premières équipes étaient sélectionnées pour la phase finale, en se basant sur leur score respectif (le plus faible possible) calculé en sommant :

  • 1 point par pied au-dessus ou au-dessous de 825 pieds pour l’altitude de culmination
  • 4 points par seconde d’écart avant 48s ou après 50s

Le classement obtenu mit donc les équipes suivantes à l’honneur pour la suite de l’aventure :

  1. 38 pts : Projet Equipe 1 (La Grange du Bois)
  2. 40 pts : Projet ENAIRA 5 (CDCE)
  3. 46 pts : Projet Parcours 3 (Lycée Louis Blériot)
  4. 47 pts : Projet KaLiMerO (Lycée Louis Blériot)
  5. 47 pts : Projet Apocalypse (Collège les Vallées)

Place à la finale ! Les 5 équipes finalistes ont alors relancé une seconde fois leur fusée en modifiant certains paramètres pour améliorer (si possible) leur score… Résultats pour la seconde série de lancements :

  1. 15 pts :  Projet Apocalypse (Collège les Vallées)
  2. 57 pts : Projet ENAIRA 5 (CDCE)
  3. 62 pts : Projet KaLiMerO (Lycée Louis Blériot)
  4. 146 pts : Projet Equipe 1 (La Grange du Bois)

Malheureusement, le projet Parcours 3 est redescendu en deux parties, s’écartant donc du classement.

Le podium de la finale française est défini par la pondération à 60% de la somme des scores et à 40% du score d’une présentation technique devant un jury de partenaires.

Le 15 juin, l’équipe du projet Apocalypse du Collège les Vallées a ainsi remporté la finale nationale du Rocketry Challenge 2014.

La finale internationale en Angleterre

La suite de l’histoire s’est écrit au Salon International Aéronautique de Farnborough en Angleterre les 17 et 18 juillet, où l’équipe française était invitée par le GIFAS (Groupement des Industriels Français Aéronautiques et Spatiales). Face à elle, ont concouru l’équipe américaine invitée par l’AIA (Aerospace Industries Association) et l’équipe anglaise invitée par ADS (advancing UK Aerospace, Defence, Security and Space Industries) auxquelles s’est ajoutée une équipe japonaise venue en candidat libre s’essayer au Challenge !

Les équipes devant le chalet AIA.

De gauche à droite ; les français, japonais, américains et anglais.

Le principe et les règles restent les mêmes qu’en France, les équipes ont ainsi présenté leur projet devant un jury d’industriels… …et en anglais s’il vous plait ! Le lendemain, les 3 équipes ont procédé au lancement…

L'équipe française et Rocketrix devant la fusée française en rampe

L’équipe française et Rocketrix devant la fusée française en rampe

  • Premiers à lancer, les français ouvrent le bal : vol un peu rapide à première vue mais l’altitude semble bonne…
  • Les japonais lancent dans la foulée : le vol est très court et paraît bas…
  • Les anglais prennent la suite : catastrophe, un des trois moteurs qu’ils utilisent ne s’est pas allumé, et la fusée bascule vers le public! Après un vol express où le parachute s’est heureusement déployé, la fusée retombe non loin du public… en feu ! Les jeunes vont éteindre l’engin et laissent place à la dernière équipe.
  • Les américains, enfin, ferment la marche : le vol est parfait… le temps proche de la perfection et l’altitude semble idéale.

Viennent les récupérations des fusées et seconde catastrophe, l’altimètre de la fusée française n’a pas fonctionné. Les arbitres essayeront par la suite de relire l’altimètre par d’autres méthodes, en vain malheureusement… Le règlement est formel, si l’on ne peux pas récupérer l’altitude, une altitude forfaitaire de 413 pieds est attribuée à l’équipe…

Malgré cette mésaventure les français se placent seconds au vol compte tenu de l’échec du lancement anglais. Les américains prennent alors la première place…

Mais c’est sans compter sur l’excellente présentation de l’équipe française la veille se plaçant ainsi devant les anglais puis les américains.

Le classement final récompense ainsi l’équipe française devenue championne du monde devant les américains puis les anglais !

Equipe du collège Les Vallées à la Garenne Colombes

Equipe du collège Les Vallées à la Garenne Colombes

Un énorme bravo aux jeunes du Collège les Vallées qui reprennent le titre qu’avait remporté il y a deux ans, à Farnborough également, l’équipe du Lycée Louis Blériot !

Les 4 équipes internationales

Les français en blanc, américains en rouge, anglais en bleu et japonais en haut.

Sur le site web du secteur espace vous retrouverez:

 

Laisser un commentaire