Des musicos complètement space: Dùnndotta

Aujourd’hui on ne parlera pas de club espace mais d’un groupe musical français qui a choisi une identité visuelle qui ne déplairait pas à certains personnages de Science Fiction: un Cosmonaute et une (plantureuse) Extra-Terrestre! Le rapprochement de Dùnndotta avec le secteur Espace était inévitable.Voila bien quelques années que Dùnndotta transite dans la constellation des stars méconnues des palmarès de la musique terrestre. Et une jour, pif-paf, le groupe débarque au Noël des clubs Espace 2013 ! On ne vous dira pas tout sur la soirée, mais sachez que le groupe a tout de même réussi à faire décoller de leur chaise les bénévoles et les anciens du secteur espace de l’association qui s’étaient réunis pour célébrer une dernière fois encore les 50 ans de C’SPACE.

Même comme ça Ils ne ressemblent a aucun autre groupe. Photo: Dunndotta

Même comme ça ils ne ressemblent à aucun autre groupe. Photo : Dunndotta

Bon alors, Dùnndotta, c’est qui, c’est quoi ?

En fait, présenter le groupe Dùnndotta, et plus encore le décrire, c’est un défi en soi. Ils sont deux, lui c’est Cosmonaut Shmendrikson, elle c’est l’extra-terrestre Codigula en provenance de la planète Dùnn. Officiellement, ils se sont rencontrés…sur la Lune! Quelque part, ça fait du sens vu qu’il est Cosmonaute et elle extra-terrestre, mais est-ce bien sérieux tout cela ? Et bien malgré les apparences -jetez un œil leur définition de « pomme sautée« – oui, c’est du sérieux! Lorsqu’ils montent sur scène, Shmendrikson et Codigula forment un duo électro-rock (avec des accents de funk, punk, ska et toutes ces musiques qui prennent un « k ») et ça ne laisse pas indifférent, tant d’un point de vue musical que visuel.
Pour les textes, c’est de l’anglais (les anglais sont-ils donc des extra-terrestres ?) avec une alchimie physico-cosmique pour inspiration.

Vous n’avez pas compris ?…

C’est sans doute parce que vous ne les avez jamais entendu chanter, ni parler ! Alors justement, on leur donne la parole avant de les laisser prendre place aux commandes de la boite à musique.

[Extraits de l’interview qu’ils ont donnée à Cosmopif – merci à Pif pour l’aimable autorisation de reproduction]

Qui êtes-vous, Codigula et Cosmonaut Shmendrikson ?

Codigula : Nopt ilep Dunndotta, ik ilep Codigula depang planet Dunn (kilep sii sii lang) en lip ilep Nomdebul Shmendrikson depang Staddrek. Lip selapang dle mi ol Stoogidoogidoo.

Cosmonaut Shmendrikson : Nous sommes Codigula et Cosmonaut Shmendrikson. A nous deux, nous sommes le groupe électro-rock Dùnndotta. Codigula vient de la planète Dùnn, Shmendrikson est… Terrien. Nous nous sommes rencontrés sur la Lune. Sur la planète Dùnn, on parle le Dùnndak. Depuis qu’elle est sur Terre, Codigula a pris quelques notions de français, d’anglais, d’espagnol, d’allemand, de flamand, de norvégien, d’italien, de chinois et d’inuit mais c’est encore en Dùnndak, sa langue maternelle, qu’elle s’exprime. Je serai donc amené à transcrire ici ce qu’elle dit.

Quel a été votre parcours professionnel ?

Cosmonaut Shmendrikson : Je suis cosmonaute indépendant et autodidacte. J’ai passé des années sur des théories sur la propulsion, l’apesanteur, le recyclage de l’oxygène, sur la nutrition, etc. j’ai travaillé sur tout ce qui touchait au voyage de l’humain dans l’espace. J’ai envoyé tous mes travaux à toutes les agences : NASA, CNSA, JAXA, ROSKOSMOS, ESA, CNES… Personne ne m’a jamais répondu, pas même un petit email de politesse. Je m’y suis donc mis tout seul. Je me suis fabriqué un atelier dans le sud de la France (je ne vous dirais pas où) et j’y ai fabriqué ma propre fusée et mon propre LEM. Je passe sur les difficultés financières et matérielles. Le but était d’atteindre la Lune et d’y rester très longtemps, sans ravitaillement. En ce qui me concerne, ce fut un succès total puisque j’y suis resté presque deux ans et que j’en suis revenu !
Quant à Codigula, il semble que la notion même de « profession » n’existe tout simplement pas sur sa planète.

Quelle est votre passion, comment est-elle née, comment la vivez-vous ?

Cosmonaut Shmendrikson : Quand nous nous sommes rencontrés sur la Lune, nous ne pouvions communiquer que par la musique. J’avais emmené ma guitare électrique et j’avais bricolé un ampli. Et pour Codigula, chanter était naturel : sur sa planète, cela fait partie des modes d’expressions courants, elle vous en parlera mieux que moi. Donc, les premiers temps, nous passions notre temps à faire de la musique. Je me souviens lui avoir fait entendre des mp3 de toutes sortes de musique que j’avais embarquées, on s’est découvert des goûts communs et progressivement nous avons composé nos propres chansons. Sur Terre, nous sommes devenus le groupe Dùnndotta. Chaque concert est une fête.

Codigula : Bou bou! Toki mola, dle zicum ilep en kado pol kidimoon. Nopt mak dle bigsho met dle ticro, en dle guiatr ke blik i blik kablank! Mi calompnoose ilep hagel slag!

Dunndotta – The big sky (official video HD)

Je veux les mêmes à la maison !

Quand ils ne sont pas occupés à diffuser des videos surréalistes sur Youtube, ou à se produire sur scène quelques fois dans l’année, Shmendrikson et Codigula peuvent très bien venir mettre une touche d’électro-rock spatial dans vos soirées, et c’est bien parce qu’ils ont fait l’unanimité auprès des membres du secteur Espace qu’on vous les recommande ! Ils sont sur Facebook, YouTube, la FNAC, iTunes, Amazon et partout ou le mot Dùnndotta vous guidera !

Ils ont mis le feu aux participants du Noël du secteur Espace - Photo : Pif

Ils ont mis le feu aux participants du Noël du secteur Espace – Photo : Pif

 

1 réflexion sur « Des musicos complètement space: Dùnndotta »

  1. Espace et musique: d’autres groupes évoluent sur ce thème. On peut citer « La Fanfare des Cosmonautes » (Rap/Rn’B) en région parisienne -aucune info sur la toile- et « The Taikonauts » (Surf music from outer space) dans la région de Toulouse: http://www.thetaikonauts.org.
    Mais aucune expérience musico-spatiale les concernant à vous relater

Laisser un commentaire