Vivre le jour le plus long sur la base

Plongés dans l’obscurité souterraine de leur base, les membres de l’expédition Concordia étudient la possibilité d’exploiter les ressources minières de la planète où ils séjournent depuis plusieurs mois. Ils sont isolés… Ray Bradbury1 aurait pu écrire ces lignes. Pourtant la base Concordia existe bel et bien.

Rayon de soleil sur la base Concordia, et ses 13 habitants - dans des conditions proches d'une mission spatiale - Crédits: Alexander Kumar

Concordia plongée dans l’obscurité

Alexander Kumar est scientifique, il est résident de la planète Concordia. En fait de planète, il s’agit d’une base scientifique Franco-italienne installée à 3200m d’altitude en antarctique. L’ESA y mène chaque année des recherches sur les conditions de vie de l’homme en isolation, dans un environnement glacial et une atmosphère contenant un tiers d’oxygène en moins qu’au niveau de la mer. Et pour couronner le tout: la nuit polaire s’est installée début Mai. Toutes les conditions d’une base planétaire sont réunies. Une différence pourtant: Alexander communique avec la Planète Terre sans délai; et il nous invite à célébrer le jour le plus long de l’année avec les 13 habitants de Concordia

Le jour le plus long c’est une lueur d’espoir

Dans les latitudes Européennes, le solstice d’été c’est le jour le plus long – c’est aussi l’occasion de la fete de la musique dans plusieurs pays. Mais sur Concordia, c’est une célébration: celle de la moitié de l’hiver austral… encore 2 mois et le soleil paraîtra de nouveau à l’horizon!  A cette occasion, Alexander nous invite à communiquer avec lui et ses compatriotes: envoyez-leur vos questions, et aussi envoyez vos photos de soleil, sur Flickr,  à l’occasion du solstice. Pour apporter une lueur dans l’obscurité de Concordia!

Concordia en direct avec votre groupe de jeunes

Alexander rapporte que l’équipe de scientifiques a réalisé des conférences vidéo avec des classes d’élèves « pour inspirer la jeune génération d’explorateurs, d’aventuriers et d’astronautes » Alors pourquoi ne pas le contacter pour mettre en place un échange vidéo avec votre classe ou votre groupe de jeunes au cours d’une animation? D’ailleurs, le spationaute de l’ESA, André Kuipers s’est entretenu avec l’equipage de Concordia, depuis la station spatiale Internationale le 3 Juin 2012.

"Allo la base antarctique Concordia? Ici la base spatiale ISS...vous me recevez?" - Photo par Andre Kuipers - Credits: ESA/NASA

– Pour en savoir plus:

Note 1: Ray Bradbury, célèbre auteur de science fiction, a quitté la Terre pour un dernier voyage le 5 Juin 2012. Il était membre de la Planetary Society, mais surtout il était, de ses propres mots « le premier Homme sur Mars »: pour avoir fait rêver des millions de lecteurs avec ses récits d’exploration martienne. On le voit ici rencontrer l’équipe du JPL en charge de la mission Mars Exploration Rovers (Spirit et Opportunity).

 

 

Ce contenu a été publié dans espace par mulder, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos mulder

Certains permanents de l'association, vers le début des années 2000, se sont amusés à me qualifier de "Poly-bénévole multi-sectoriel inter-délégations" Ça résume tout, non? Je travaille sur un clavier qwerty, si vous voyez des fautes d'accent...blamez mon clavier :p

1 réflexion sur « Vivre le jour le plus long sur la base »

Laisser un commentaire